13 December 2018
 
PDF/Print version
 
Returning applicants login here to view the status of their application and update their details. log in
Not registered?
      New applicants click here
      As a new Intern by clicking here

 
Newly registered and not received confirmation e-mail, click here
 
List of closed vacancies
 
Return to current vacancies list
La politique de recrutement de l'OMC vise à attirer et à retenir les fonctionnaires possédant les plus hautes qualités d'efficacité, de compétence et d'intégrité.
En tant qu'employeur garantissant l'égalité des chances, l'OMC tient pleinement compte du mérite et de la diversité.

Avis de vacance n°: EXT/F/18-68
 
Titre: Chef du règlement des différends/juriste principal référent
 
Classe: 10
 
Type de contrat: Durée déterminée
 
Traitement de départ: CHF 157,859 net annuel (approximatif)
Publié le: 6 décembre 2018
(36 jour(s) jusqu'à la date de clôture)
 
Candidatures actuellement acceptées
 
Date de clôture (HEC): 18 janvier 2019
 
Division:   Règles

Durée:  Deux ans avec possibilité de prolongation  
Autres
conditions:
Conformément au Statut du personnel et au Règlement du personnel de l'OMC ainsi qu'au Statut du Régime des pensions de l'OMC.
L'Organisation mondiale du commerce offre un ensemble de prestations intéressant comprenant un traitement net annuel (soumis à des prélèvements obligatoires pour les cotisations au titre des pensions et de l'assurance santé), des prestations familiales, un régime des pensions, un régime d'assurance santé, une indemnité de cessation de service et 30 jours de congé annuel. Les fonctionnaires qui sont recrutés sur le plan international peuvent bénéficier du remboursement des frais de voyage et de déménagement à l'occasion de l'engagement et de la cessation de service, d'une prime d'installation, d'indemnités pour frais d'études, d'une allocation-logement et de congés dans les foyers.
Des renseignements complémentaires sur les prestations offertes figurent sur le site Web de l'OMC:
https://www.wto.org/french/thewto_f/vacan_f/compensation_f.htm

Le Secrétariat de l'OMC cherche à pourvoir un poste de chef du règlement des différends/juriste principal référent.

Fonctions générales

La Division des règles fournit un appui aux groupes spéciaux chargés du règlement des différends dans les domaines des mesures correctives commerciales, des subventions et des entreprises commerciales d'État, qui représentent collectivement environ la moitié de tous les différends à l'OMC. Sous la supervision du Directeur de la Division, le chef du règlement des différends/juriste principal référent sera chargé de gérer l'équipe d'environ 15 juristes et le personnel de soutien s'occupant de toutes les activités de la Division des règles liées au règlement des différends, afin de faire en sorte que les groupes spéciaux reçoivent des conseils cohérents, opportuns et de grande qualité. Il devra, entre autres, s'acquitter des tâches suivantes:

1. Planifier et organiser les travaux de l'équipe de la Division chargée du règlement des différends en affectant les juristes chargés du règlement des différends et d'autres membres du personnel pour aider et appuyer les groupes spéciaux chargés du règlement des différends.

2. Guider et motiver les membres du personnel de la Division s'occupant du règlement des différends en leur fournissant des conseils juridiques et techniques et en les accompagnant dans l'exercice de leurs fonctions, en fixant les objectifs requis, en évaluant les résultats (travaux juridiques et autres) et le comportement professionnel des membres du personnel, en encourageant le développement de leurs connaissances et de leurs compétences et en veillant à ce que des plans de formation du personnel appropriés soient en place et soient exécutés.

3. Établir et entretenir des relations avec les membres des organes juridictionnels et les Membres afin de servir l'OMC selon qu'il sera approprié, tout en observant une stricte neutralité et en respectant scrupuleusement les obligations déontologiques, y compris les règles de conduite de l'OMC en ce qui concerne le règlement des différends.

4. Coordonner étroitement les travaux de la Division avec ceux des autres Divisions du Secrétariat sur les questions relatives à la fonction de règlement des différends de l'OMC.

5. Superviser les activités menées par la Division pour aider les parties aux différends et, selon que de besoin, le Directeur général, dans le processus de composition des groupes spéciaux.

6. Représenter le Secrétariat de l'OMC à diverses manifestations publiques et rencontres universitaires à Genève et à l'étranger portant sur le règlement des différends dans le cadre de l'OMC et sur des questions juridiques en rapport avec l'OMC.

7. Effectuer toute autre tâche qui pourra lui être confiée par le Directeur de la Division.

QUALIFICATIONS REQUISES
Études:

Un diplôme universitaire supérieur en droit, y compris des études en droit commercial international. Le titulaire devrait être habilité à exercer le droit dans au moins une juridiction nationale ou remplir les conditions requises à cette fin.
Connaissances et competences:

Le chef du règlement des différends/juriste principal référent devra avoir les compétences nécessaires pour guider, responsabiliser et motiver une équipe d'environ 15 juristes, ainsi que le personnel de soutien, de façon qu'ils excellent dans leur travail. Il devra promouvoir l'esprit d'équipe pour obtenir des résultats de qualité élevée et constante.

Le candidat retenu devra posséder une expérience et des compétences avérées en matière de gestion et d'organisation (planification et organisation du travail, gestion des personnes et du comportement professionnel, gestion des ressources).

Le candidat retenu devra démontrer une connaissance approfondie du droit commercial international et des procédures judiciaires. Il devra avoir une excellente connaissance des questions économiques et juridiques se rapportant à l'OMC, et des connaissances théoriques et pratiques approfondies des mesures correctives commerciales. Il devra également avoir d'excellentes aptitudes à rédiger en anglais.

Une aptitude avérée à interagir et à travailler dans un cadre international varié, d'une manière harmonieuse et efficace, est indispensable.

Le candidat retenu devra avoir de bonnes aptitudes à s'exprimer en public et à communiquer, ainsi qu'un sens et une sensibilité politiques très développés.

Un degré élevé de souplesse intellectuelle et une aptitude à trouver des solutions sont essentiels.

Des normes éthiques élevées et une aptitude à veiller au respect par les autres des règles de conduite établies sont aussi indispensables.



Expérience professionnelle:

Au moins 15 ans d'expérience pertinente, y compris une grande expérience en matière de gestion et réussite avérée dans l'exercice d'importantes fonctions de supervision dans un environnement juridique. Expérience pratique en tant que juriste dans le secteur public ou dans le secteur privé, y compris une très grande expérience pratique dans les domaines du droit commercial, des litiges commerciaux et des mécanismes de règlement des différends. Une grande expérience pratique de la conduite de procédures nationales en matière de mesures correctives commerciales ou de la participation à de telles procédures est également requise.
Langues:

Une parfaite maîtrise de l'anglais et un excellent niveau de rédaction en anglais sont essentiels (niveau correspondant ou équivalant au niveau C2 d'après le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR)), y compris une aptitude avérée à rédiger avec exactitude, concision et rapidité et à revoir avec efficacité en y apportant les améliorations nécessaires le travail écrit d'autres juristes. Une bonne connaissance du français et/ou de l'espagnol serait un atout.

Le niveau d'anglais de tous les candidats que l'on envisage de présélectionner sera évalué. À cette fin, il pourra être demandé aux candidats de donner la preuve de leurs compétences linguistiques (par exemple CECR, IELTS, etc.) et/ou de se soumettre à des tests à distance ou à d'autres procédures d'évaluation.
Renseignements complémentaires:

Seules seront acceptées les candidatures de ressortissants des Membres de l'OMC.

L'OMC pourra utiliser divers moyens de communication tels que vidéo ou téléconférence pour juger et évaluer les candidats. Le processus de recrutement pourra aussi nécessiter l'utilisation de diverses formes de tests, centres d'évaluation, entretiens et vérifications des références.

Les candidats qui, bien que n'ayant pas été retenus, auront montré lors du processus de sélection qu'ils sont aptes à occuper un poste similaire pourront figurer sur une liste de réserve pendant 12 mois au maximum, et être contactés ultérieurement si des ressources additionnelles s'avèrent nécessaires.
--------------------
OFFICE(18)/99

LES CANDIDATS PEUVENT ÊTRE APPELÉS À PASSER UN EXAMEN ÉCRIT

LES CANDIDATS RETENUS POUR UN ENTRETIEN SERONT CONTACTÉS DIRECTEMENT.

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de candidature en ligne.
Pour postuler, veuillez vous rendre sur le site Web du système de recrutement électronique de l'OMC à l'adresse: erecruitment.wto.org. Le système fournit des instructions pour les procédures de présentation en ligne des candidatures.
Tous les candidats sont encouragés à présenter leur candidature en ligne dès que possible une fois que l'avis de vacance est affiché et bien avant
la date de clôture - Heure d'Europe Centrale (HEC) - indiquée dans l'avis de vacance.
Candidatures actuellement acceptées

VEUILLEZ NOTER QUE LES CANDIDATURES REÇUES APRÈS LA DATE LIMITE NE SERONT PAS ACCEPTÉES
 
 
L'OMC est une organisation sans tabac