30 May 2020
 
PDF/Print version
 
Returning applicants login here to view the status of their application and update their details. log in
Not registered?
      New applicants click here
      As a new Intern by clicking here

 
Newly registered and not received confirmation e-mail, click here
 
List of closed vacancies
 
Return to current vacancies list
La politique de recrutement de l'OMC vise à attirer et à retenir les fonctionnaires possédant les plus hautes qualités d'efficacité, de compétence et d'intégrité.
En tant qu'employeur garantissant l'égalité des chances, l'OMC tient pleinement compte du mérite et de la diversité.

Avis de vacance n°: EXT/L/20-24
 
Titre: Chargé de la communication
 
Classe: 7
 
Type de contrat: Poste de la catégorie L
 
Traitement de départ: CHF 90,472 net annuel (approximatif)
Publié le: 21 avril 2020
(4 jour(s) jusqu'à la date de clôture)
 
Candidatures actuellement acceptées
 
Date de clôture (HEC): 3 juin 2020
 
Division:   Agriculture et produits de base
Secrétariat du Fonds pour l'application des normes et le développement du commerce (STDF)

Durée:  Deux ans avec possibilité de prolongation en fonction des fonds disponibles et des résultats obtenus.  
Autres
conditions:
Conformément au Statut du personnel et au Règlement du personnel de l'OMC ainsi qu'au Statut du Régime des pensions de l'OMC.
L'Organisation mondiale du commerce offre un ensemble de prestations intéressant comprenant un traitement net annuel (soumis à des prélèvements obligatoires pour les cotisations au titre des pensions et de l'assurance santé), des prestations familiales, un régime des pensions, un régime d'assurance santé, une indemnité de cessation de service et 30 jours de congé annuel. Les fonctionnaires qui sont recrutés sur le plan international peuvent bénéficier du remboursement des frais de voyage et de déménagement à l'occasion de l'engagement et de la cessation de service, d'une prime d'installation, d'indemnités pour frais d'études, d'une allocation-logement et de congés dans les foyers.
Des renseignements complémentaires sur les prestations offertes figurent sur le site Web de l'OMC:
https://www.wto.org/french/thewto_f/vacan_f/compensation_f.htm

Le Secrétariat de l'OMC cherche à pourvoir le poste de chargé de la communication au Secrétariat du Fonds pour l'application des normes et le développement du commerce (STDF), qui relève de la Division de l'agriculture et des produits de base. Le STDF est un partenariat mondial qui s'emploie à promouvoir l'amélioration de la sécurité sanitaire des produits alimentaires, de la santé des animaux et de la préservation des végétaux dans les pays en développement. Il contribue ainsi à la mise en conformité des importations et des exportations avec les prescriptions sanitaires et phytosanitaires (SPS) liées au commerce, sur la base des normes internationales.

Fonctions générales

Sous la supervision et la direction du chef du STDF et/ou d'un fonctionnaire de rang élevé de la section du STDF, et en étroite collaboration avec les fonctionnaires du Secrétariat, les consultants et les membres du STDF, le fonctionnaire chargé de la communication soutiendra activement l'élaboration et la mise en ouvre de la stratégie de communication et de sensibilisation du STDF, assurera la promotion du STDF et en améliorera la visibilité au sein de la communauté chargée des mesures SPS et au sein de la communauté plus large du commerce et du développement, y compris dans les pays en développement. Cela comprendra les tâches suivantes:

1. Rédiger, éditer et produire des matériels de communication ciblés, accessibles et de haute qualité visant la sensibilisation et la diffusion de connaissances et de renseignements sur les travaux

du STDF, ce qui peut inclure des nouvelles à publier sur le site Web du STDF, des notes d'information, des blogs, des publications, des exposés, des communiqués de presse, etc.

2. Collecter des données qualitatives et quantitatives, à l'aide d'indicateurs de performance clés, afin d'assurer le suivi de l'utilisation et de la portée des produits du STDF en matière d'information, de connaissances et de communication et d'établir des rapports à ce sujet, et identifier des moyens d'améliorer la visibilité et la portée du STDF.

3. Gérer le site Web du STDF, y compris sa bibliothèque en ligne, et être un leader d'opinion sur sa structure et sa présentation optimales.

4. Accroître la présence du STDF sur les réseaux sociaux en produisant des contenus, y compris des textes, des photos, des vidéos et des fichiers audio qui seront utilisés sur l'ensemble du site Web du STDF et sur les réseaux sociaux.

5. Travailler en lien avec les partenaires fondateurs du STDF, les donateurs et d'autres organisations, partenariats et initiatives pertinents et coordonner les activités de communication, et utiliser les réseaux d'experts pour diffuser des renseignements sur le STDF, ses produits de connaissance et ses travaux sur les projets.

6. Établir et entretenir des relations sur le long terme avec les médias pertinents et gérer les relations avec eux ainsi que la couverture accordée au STDF dans les médias extérieurs et en assurer le suivi.

7. Aider à la préparation du rapport annuel, de la stratégie, des plans de travail et du budget du STDF, en collaboration étroite avec d'autres collègues du STDF.

8. Contribuer aux activités de communication autour de l'organisation par le STDF d'événements à l'échelle mondiale et régionale ou d'autres manifestations et/ou autour de sa participation à de tels événements.

9. Effectuer toutes autres tâches qui pourront lui être confiées dans le cadre des travaux du Secrétariat.

Dans l'exercice des fonctions ci-dessus, le fonctionnaire chargé de la communication devra travailler en étroite collaboration avec le personnel technique et les services de communication du Secrétariat de l'OMC et d'autres partenaires du STDF, à savoir l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Groupe de la Banque mondiale, y compris les Secrétariats de la Commission du Codex Alimentarius et de la Convention internationale pour la protection des végétaux, ainsi que d'autres organisations régionales et internationales pertinentes, les donateurs et les parties prenantes des secteurs public et privé des pays en développement.

QUALIFICATIONS REQUISES
Études:

Diplôme de premier cycle et maîtrise en journalisme, communication, politiques publiques, sciences politiques, relations internationales ou dans une discipline connexe.
Connaissances et competences:

Connaissances et compétences techniques

Excellente aptitude à s'exprimer à l'écrit et à comprendre et résumer des questions techniques et à communiquer à ce sujet de manière accessible, avérée par une solide expérience dans l'élaboration de divers documents rédigés en anglais de grande qualité et au style soigné.
Compréhension des sujets liés au commerce et au développement et de la dynamique institutionnelle impliquant des acteurs clés pour le STDF au niveau des gouvernements, dans le secteur privé et dans les médias.


Aptitude à établir des relations et à travailler en collaboration avec d'autres personnes afin d'élaborer avec succès différents types de produits de communication faisant appel à divers médias.

Compétences comportementales

Excellentes aptitudes interpersonnelles, y compris: la capacité de communiquer des idées abstraites complexes à un public divers et de comprendre des idées communiquées par des tiers; aptitude à faire des exposés convaincants sur divers sujets à l'adresse de publics très différents; aptitude à travailler en équipe, en établissant des relations avec les autres personnes, tout en travaillant de façon autonome pour atteindre ses objectifs; capacité de rallier d'autres personnes à un point de vue en se basant sur les faits; et capacité de créer et d'entretenir des relations avec des personnes très différentes tant dans l'Organisation qu'à l'extérieur.
Forte motivation, esprit d'initiative et sens des responsabilités.
Excellent sens de l'organisation, y compris souci du détail.
Aptitude à travailler efficacement dans un environnement de travail qui évolue rapidement, de manière autonome et au sein d'une équipe internationale relevant de fuseaux horaires différents.
Expérience professionnelle:

Au moins trois à cinq ans, mais de préférence plus de cinq ans, d'expérience professionnelle pertinente dans le domaine de la communication, avec une expérience des divers outils et techniques de communication, qu'il s'agisse de supports papier, audio, vidéo ou de contenus en ligne, y compris sur le Web et les réseaux sociaux. Expérience pertinente de la collaboration avec les parties prenantes dans les pays en développement dans le domaine du commerce et du développement.
Langues:

Parfaite maîtrise de l'anglais (niveau équivalant au minimum au niveau C1 d'après le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR)), y compris aptitude à rédiger avec exactitude, concision et rapidité pour s'adresser à des publics divers, y compris dans les pays en développement. Une bonne connaissance d'au moins l'une des autres langues de travail de l'OMC (français ou espagnol, minimum niveau B2 d'après le CECR) est également exigée. La connaissance de la troisième langue de travail de l'OMC serait un atout majeur.

Il sera demandé aux candidats présélectionnés de donner la preuve de leurs compétences linguistiques au titre d'un système reconnu (par exemple CECR, IELTS, etc.), à moins que la langue exigée ne soit leur langue maternelle. Les candidats présélectionnés ne pouvant fournir de preuves de leurs aptitudes linguistiques seront soumis à une évaluation dans le cadre du processus de sélection.
Renseignements complémentaires:

Le poste peut être offert à une classe inférieure si le candidat retenu n'a pas toutes les qualifications requises.

Seules seront acceptées les candidatures de ressortissants des Membres de l'OMC.

L'OMC est soucieuse d'offrir un environnement de travail diversifié et inclusif et elle encourage les candidats qualifiés des pays les moins avancés (PMA) ci-après à postuler:
Afghanistan, Angola, Bangladesh, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Djibouti, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Haïti, Îles Salomon, Lesotho, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Mozambique, Myanmar, Népal, Niger, Ouganda, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République démocratique populaire lao, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone, Tanzanie, Tchad, Togo, Vanuatu, Yémen, Zambie.

L'OMC pourra utiliser divers moyens de communication tels que vidéo ou téléconférence pour juger et évaluer les candidats. Le processus de recrutement pourra aussi nécessiter l'utilisation de diverses formes de tests, centres d'évaluation, entretiens et vérifications des références.

Les candidats qui, bien que n'ayant pas été retenus, auront montré lors du processus de sélection qu'ils sont aptes à occuper un poste similaire pourront figurer sur une liste de réserve pendant 12 mois au maximum, et être contactés ultérieurement si des ressources additionnelles s'avèrent nécessaires.
---------------------
OFFICE(20)/36

LES CANDIDATS PEUVENT ÊTRE APPELÉS À PASSER UN EXAMEN ÉCRIT

LES CANDIDATS RETENUS POUR UN ENTRETIEN SERONT CONTACTÉS DIRECTEMENT.

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de candidature en ligne.
Pour postuler, veuillez vous rendre sur le site Web du système de recrutement électronique de l'OMC à l'adresse: erecruitment.wto.org. Le système fournit des instructions pour les procédures de présentation en ligne des candidatures.
Tous les candidats sont encouragés à présenter leur candidature en ligne dès que possible une fois que l'avis de vacance est affiché et bien avant
la date de clôture -heure de Genève (Suisse) - indiquée dans l'avis de vacance.
Candidatures actuellement acceptées

VEUILLEZ NOTER QUE LES CANDIDATURES REÇUES APRÈS LA DATE LIMITE NE SERONT PAS ACCEPTÉES
 
 
L'OMC est une organisation sans tabac